#37302 par Satie
10 oct. 2017, 23:04
Salut à tous, je ne sais pas si certains se rappellent de moi, j'étais très active il y a des années avant que cette chose qu'on appelle les études n'engloutisse ma vie :D
Bref, pour la faire courte, je me suis un peu replongée dans l'univers d'Urasawa ces derniers temps en relisant Pluto et regardant sa série sur les mangakas nommée Manben (une belle réussite soit dit en passant).
J'ai appris avec plaisir que sa prochaine série aura un rapport avec le Louvre mais en attendant que tout cela paraisse en nos vertes contrées, je voudrais savoir si vous me conseilleriez de lire Billy Bat. J'admets volontiers que je suis un tout petit peu réticente à l'idée d'investir du temps et de l'argent dans une série aussi longue mais en même temps la patte d'Urasawa et son talent de conteur me manquent, et relire ses anciennes oeuvres (même en ayant quasi tout oublié) n'a pas tout à fait la même saveur qu'une nouvelle découverte.
A titre d'information, j'avais lu les 2 premiers tomes lorsqu'ils étaient parus en France à l'époque (autant dire une éternité ! ;)) et je n'avais pas été emballée: c'était plus une question de feeling qu'autre chose, d'après ce dont je me rappelle.
Maintenant que la série est finie, est-ce que je pourrais connaître votre verdict ? Désolée si ce topic fait doublon avec un autre d'ailleurs, je n'ai pas vérifié en détail.
Ravie d'être de retour parmi vous en tout cas :)
#37303 par Wang Tianjun
11 oct. 2017, 07:43
Hey Satie ! Oui, il y a encore quelques vieux irréductibles qui se rappellent de toi ! :D Bon retour sur le forum ! :)


Pour Billy Bat, c'est très difficile de te répondre simplement : le manga part tellement dans tous les sens que ça dépendra de ta propre sensibilité (oui, je sais, j'enfonce des portes ouvertes). Cela dit, si tu n'avais pas été convaincue par les deux premiers volumes, je pense que ce sentiment sera toujours présent au fil de ta lecture : au-dela de l'intrigue elle-même, tu vas toujours te demander où Urasawa lui-même veut en venir avec cette histoire.

Pour te présenter globalement l'intrigue sans trop spoiler, après les 2 premiers tomes qui resituent la chauve-souris dans l'Histoire, il sera souvent question d'évènements à venir bien connus (par exemple, l'assassinat de Kennedy) pour lesquels nos héros seront alertés à l'avance (par le biais des BD prophétiques) et qu'ils chercheront à empêcher ou non. Il est intéressant de voir le regard d'Urasawa sur certains d'entre eux (notamment l'assassinat de Kennedy qui est vraiment le plus fouillé), même si parfois c'est très obscur pour le lecteur occidental que nous sommes (l'affaire Shimoyama du 1er volume).

Et puis la mécanique narrative d'Urasawa fonctionne toujours : même si on ne comprend pas tout, il y a toujours cette force qui nous pousse à aller plus loin. En revanche, jamais les personnages n'ont autant été des pions : au point que certains soient complètement sous-exploités ou caricaturaux. Et plus que jamais, Urasawa s'en débarasse dès lors qu'il n'a plus besoin d'eux. L'histoire se déroulant sur plusieurs générations (quasiment un siècle), tout juste certains reviendront-ils de manière peu glorieuse en fin d'aventure (on est loin des retrouvailles à la 20th).

Sur l'intensité dramatique, la série est assez inégale, offre quelques climax mais retombe vite dès lors qu'il s'agit de présenter une nouvelle génération. Elle connaît tout de même un véritable pic d'intérêt dans au tome 14, qui met en avant les deux principaux antagonistes et offre une résolution simultanée de leurs fils narratifs. Ce tome 14 est pour moi (et quelques autres lecteurs) la véritable "fin" de la série.

Malheureusement, derrière ce tome 14 complètement dingue, la qualité de la série décroit lentement mais surement. Les personnages restant n'évoluent guère malgré des sauts de plus de dix ans (mentalement comme physiquement), la série se cale sur un nouveau fait historique où la narration devient redondante, un nouveau méchant apparait mais bien moins convaincant que les précédents,... et surtout, on sent qu'Urasawa n'a aucune explication concrète à apporter sur Billy Bat, au point que ce dernier soit quasiment absent de ce dernier arc. On nous laisse juste avec quelques explications métaphoriques guère convaincantes. C'est pour ça que je considère les tomes 15 à 20 comme "le chapitre de trop" (je ne te conseille pas la lecture du topic éponyme car ça spoile à mort :p)


On sent qu'avec Billy Bat, Urasawa voulait offrir une vraie réflexion sur le métier de dessinateur (ou d'auteur en général), le rapport entre le créateur et sa création qui lui échappe, la diffusion de la culture... tout en faisant un manga ultra-référencé historiquement (centré essentiellement sur le 20ème siècle), de manière directe ou indirecte (des personnages ayant réellement existé ou leur transposition dans un monde ou Billy Bat existe). Malheureusement, il s'est retrouvé conditionné à la dure loi du thriller fantastico-métaphysique à tiroirs, avec explications pseudo-scientifiques, machinations et théories du complot à tous les coins de rue (je suis persuadé que Takashi Nagasaki à une grosse part de responsabilité là-dedans). Aussi, plutôt que de se laisser porter par le message global, on essaie de tout rationnaliser, même si ça n'a pas de sens. Et tout ceci se fait au détriment du personnnages, qui font office de rôles-fonctions jetables.

Est-ce que je te conseille de continuer Billy Bat ? Malgré tout, oui. Parce que ça reste un bon manga, et la patte Urasawa reste bien présente. Mais on est loin de la force narrative d'un Monster/Pluto, ou l'intimisme empathique d'un 20th Century Boys.

Je te conseille d'y aller progressivement, par grands chapitres (même si le découpage reste flou) :
- 1 à 3 --> Introduction avec plusieurs exemples "passés" de l'action de la chauve-souris
- 4 à 7 --> premier cas concret avec l'affaire Kennedy, ou le héros peut avoir une influence sur le destin
- 8 à 11 --> quête autour d'un artefact lié au pouvoir de la chauve-souris
- 12 à 14 --> mise en place d'une nouvelle génération
- 15 à 20 --> spoilers :p

Ainsi, à chaque pas, tu pourras jauger de ton intérêt de la série, et voir si tu as envie de pousser ta lecture plus loin ou non.
#37304 par Drucci
11 oct. 2017, 11:46
Évidemment qu'on se souvient de toi, et on est contents que tu sois de retour !

À défaut de dire mieux que Wang, je vais faire plus court ( :nerd: ) : ta question repose surtout sur ton approche d'Urasawa et ce qui te plaît le plus chez lui. Entre Monster et 20th, je ne sais pas quelle série tu as préféré, mais disons que si tu as été très gênée par la fin un peu évasive de 20th, tu risques d'avoir le même ressenti dans Billy Bat. De la même façon, si ce qui te plaît le plus chez Urasawa, ce sont ses personnages, tu risques d'être déçue sur ce point vu qu'ils sont (à mon sens) parmi les moins marquants de sa carrière.

En revanche, si ce qui te plaît le plus, c'est le suspense, la construction et l'évolution de l'intrigue, l'ambiance d'époque, le croisement de parcours individuels, le sens de la mise en scène (Urasawa est à son sommet dans Billy Bat), tu trouveras ton bonheur et la série vaut clairement le coup.
#37306 par Raimaru
11 oct. 2017, 14:24
Moi je serais encore davantage enthousiaste. Toutes les qualités qu'ont données Wang et Drucci, je suis d'accord mais en plus, j'ai beaucoup aimé la fin.

Mais je voulais surtout de souhaiter bon retour o/
Toujours amatrice de bonne musique ? ;b
#37310 par Satie
12 oct. 2017, 19:09
Merci beaucoup pour ces réponses super détaillées et pour l'accueil ! C'est intéressant de comparer vos ressentis sur l'oeuvre et ses points forts et faibles, je suis vraiment intriguée du coup (les autres oeuvres d'Urasawa m'avaient semblé moins clivantes mais peut-être que c'est juste une impression).

Déjà Wang, quel pavé, je suis impressionnée ! Mais c'est super utile pour me faire une idée de ce à quoi m'attendre :merci:
Wang Tianjun a écrit :Malheureusement, il s'est retrouvé conditionné à la dure loi du thriller fantastico-métaphysique à tiroirs, avec explications pseudo-scientifiques, machinations et théories du complot à tous les coins de rue (je suis persuadé que Takashi Nagasaki à une grosse part de responsabilité là-dedans). Aussi, plutôt que de se laisser porter par le message global, on essaie de tout rationnaliser, même si ça n'a pas de sens. Et tout ceci se fait au détriment du personnnages, qui font office de rôles-fonctions jetables.


Aïe... C'est justement ce qui me fait le plus peur. J'avais eu un peu la même impression à propos de 20th vers la fin (le côté machinations peu crédibles), sauf que les personnages arrivaient à tout faire oublier tellement ils étaient attachants...
Y aller pas à pas me semble la meilleure chose à faire effectivement (et au pire je m'arrête au tome 14 :p).

Drucci a écrit :ta question repose surtout sur ton approche d'Urasawa et ce qui te plaît le plus chez lui. Entre Monster et 20th, je ne sais pas quelle série tu as préféré, mais disons que si tu as été très gênée par la fin un peu évasive de 20th, tu risques d'avoir le même ressenti dans Billy Bat. De la même façon, si ce qui te plaît le plus chez Urasawa, ce sont ses personnages, tu risques d'être déçue sur ce point vu qu'ils sont (à mon sens) parmi les moins marquants de sa carrière.

En revanche, si ce qui te plaît le plus, c'est le suspense, la construction et l'évolution de l'intrigue, l'ambiance d'époque, le croisement de parcours individuels, le sens de la mise en scène (Urasawa est à son sommet dans Billy Bat), tu trouveras ton bonheur et la série vaut clairement le coup.


A l'époque j'avais vraiment adoré 20th Century Boys, tout en étant consciente qu'il y avait un côté moins perfectionné que dans Monster ou Pluto, mais le côté très personnel de l'oeuvre m'avait touchée. Maintenant j'aurais plutôt tendance à préférer ces deux dernières. Les fins évasives en général ne me dérangent pas, mais par contre le soin apporté aux personnages est assez capital en ce qui me concerne. Evidemment le sens de la mise en scène fait aussi partie de ce que j'apprécie le plus chez un auteur comme Urasawa, donc je pense que je pourrai quand même tenter le coup avec Billy Bat (surtout si je trouve une traduction allemande et que je peux m'exercer comme ça :D) !

Raimaru a écrit :Moi je serais encore davantage enthousiaste. Toutes les qualités qu'ont données Wang et Drucci, je suis d'accord mais en plus, j'ai beaucoup aimé la fin.

Mais je voulais surtout de souhaiter bon retour o/
Toujours amatrice de bonne musique ? ;b


Aaah, quelqu'un d'enthousiaste sur toute la ligne :)
Merci ! Et pour la musique, j'essaie. Pas eu le temps de découvrir des masses de nouvelles choses ces derniers temps je dois dire (est-ce que les bandes-son de jeux vidéo indé comptent ?). Et toi ?
#37311 par Raimaru
13 oct. 2017, 18:22
Satie a écrit :Et pour la musique, j'essaie. Pas eu le temps de découvrir des masses de nouvelles choses ces derniers temps je dois dire (est-ce que les bandes-son de jeux vidéo indé comptent ?). Et toi ?


Oui ça compte :)
Oh j'en ai du en découvrir depuis toutes ses années... Après je me suis pas mal resté bloqué dans les années 80 ^^
Si, j'ai un peu touché à la musique asiatique et j'ai pas mal tripé sur Nujabes :b