#37356 par Drucci
09 nov. 2017, 10:41
Raimaru a écrit :Je lis pas du Urasawa pour me coltiner du Mitterrand :fear:


Par désaccord politique ou parce que ça te rappelle tes cours d'histoire ? :bouh:
#37357 par Raimaru
09 nov. 2017, 15:14
Par désaccord politique : Mitterrand était un bestiau politique, ex-vichiste qui plus est. Un faux "socialiste" quoi, si t'en est que ce mot veuille encore dire quelque chose.
#37361 par Drucci
16 nov. 2017, 08:12
Le synopsis de l'intrigue,via Sens Critique, qui explique notamment le rôle du fameux corbeau :

L'histoire nous entraîne au cœur du quotidien d'un père de famille qui, du jour au lendemain, perd tout ce qu'il a construit. Alors qu'il s'apprête à mettre fin à ses jours, il fait la rencontre d'un mystérieux corbeau qui l'entraîne au pied d'une vieille maison abandonnée…


Plutôt attirant !
#37363 par StraightDown
16 nov. 2017, 19:05
Le synopsis me rappelle beaucoup une histoire courte de Inio Asano où un père de famille passe une nuit à discuter avec une adolescente dans un bâtiment abandonné.
En tout ça s'annonce intéressant même si j'aurais aimé retrouver un personnage principal féminin.
#37364 par Drucci
16 nov. 2017, 22:55
StraightDown a écrit :Le synopsis me rappelle beaucoup une histoire courte de Inio Asano où un père de famille passe une nuit à discuter avec une adolescente dans un bâtiment abandonné.
En tout ça s'annonce intéressant même si j'aurais aimé retrouver un personnage principal féminin.


A priori, l'un des seconds rôles est une petite fille (d'après l'une des cases d'extrait)!

Urasawa a l'air de renouer avec les histoires courtes de ses débuts au vu du thème tranche de vie (saupoudré d'une présence de perso historique, après Billy Bat oblige :D).