C'est ici que les nouveaux membres viennent se présenter!
#33059 par Roux
10 juil. 2013, 14:14
Hello tout le monde !
Pleins d’autres fans d’Urasawa… je me sens moins seule d’un coup. J’habite à la campagne et je n’ai pas beaucoup l’occasion de croiser des passionnés de manga :/
J’ai découvert Urasawa via Monster lorsque je travaillais en librairie (Ô temps béni ! Exilée dans ma campagne, je travaille à présent comme un forçat entre les rangs de vigne :fight: ) et cela a été le coup de foudre immédiat. Le scénario tient pour moi une place privilégiée dans l’ordre de mes critères de sélection avec, au même plan, la qualité du graphisme (suivant mes goûts perso, comme pour chacun.) Là, Naoki réunissait les 2 conditions destinées à me rendre folle de ses œuvres, en plus d’avoir crée des personnages charismatiques et attachants. Il est mon MAITRE du scénario! :incline:
Rebondissements, coup de théâtre, flash-back pertinents, cliffhanger, histoire à tiroir… Urasawa excelle à me balader. Apprentie écrivain (depuis que j’ai perdu mon emploi de libraire pour cause de déménagement dans la pampa, je fais tout pour rester dans le monde du livre), je ne peux que chercher à atteindre sa perfection… mais la route est longue pour le padawan que je suis. Heureusement, Happy est tombé à point nommé pour me filer un coup de boost ! Quoi de plus galvanisant que de lire les aventures d’une fille qui se bat pour aller toujours plus loin ! (Je vais me procurer Ashita No Jo… j’ai cru comprendre, en vous lisant, que c’était une référence dans le genre dépassement de soi !)
Je suis bon public car je n’ai jamais de mal à apprécier les perso principaux d’une histoire : Miyuki, Tenma, Kenji, Kanna… mais je laisse la part belle à ceux qui apparaissent plus ou moins en second plan ainsi je voue aussi un culte à Grimmer, Otcho, Sakurada pour ne citer qu’eux. J’aime également l’étoffe d’Ami et de Johan, ces perso hautement complexes.
Pour compléter et terminer cette succincte présentation, mes goûts s’orientent dans diverses directions. Akira aura été la première lecture à me faire plonger dans l’univers du manga et je lui reste fidèle. Depuis, il y en a eu plein d’autres correspondant à mes états d’âmes successifs. En ce moment, je craque pour tout Taniguchi (Le sommets des Dieux : le meilleur, pour moi ; Les enquêtes du limier, L’homme de la toundra… que des histoires d’hommes au caractère bien trempé face à une nature primitive et sauvage.) Je prise les manga de Oba et Obata (Death Note, Bakuman…), certains shojo qui me rappellent des séries que j’avais bien aimé à l’époque de la 5, et je ne suis pas contre un bon petit Adachi (petit, c’est vite dit… vu la longueur de Touch et H2 !!!!) Enfin, mon préféré reste Samura avec son inénarrable Habitant de l’infini (aah… Manji , Anotsu, les combats épiques et les cinglés de tout poil !)
Je ne suis qu’exaltation alors je peux dire que je m’enflamme pour chacune de mes lectures. Côté roman, l’héroïc Fantasy tient une place de choix… , je découvre la SF (vaste programme) Sinon, pas mal de romans jeunesse, de BD européenne (Schuitten, Marc Antoine Matthieu, Yslaire…), des classiques (Théo Gauthier, Racine, Molière, Doyle même si ce dernier n’est pas vraiment un auteur classique, … je suis une Holmésienne) les premiers Stephen King (lui aussi, un grand maitre du scénario)
Mon ouvrage de référence : La pierre et le sabre de Yoshikawa que je peux lire et relire sans me lasser. Miyamoto Musashi est mon mentor spirituel (j’ai lu deux gros pavés sur lui dont un qui ne le met pas forcément à l’honneur. Ces deux études ont eu le mérite de me faire comprendre qui était vraiment l’homme, loin du caractère romancé du génial Yoshikawa. Je ne l’en apprécie que davantage.)
Ouf… si je continue, je vais vous faire dormir, alors à bientôt sur le site qui est vraiment génial, beau travail !
Roux.
#33060 par Raimaru
10 juil. 2013, 14:39
Belle présentation ! Bienvenue ici et plais-toi bien :imp:

Tu as des goûts ouverts sur pas mal d'horizons, tu devrais trouver ton bonheur ici. On parle autant d'Urasawa que de BD, romans, ciné, musique.

D'ailleurs, niveau ciné et musique, c'est quoi tes goûts ? (Vilain curieux que je suis :napo: )
#33064 par effer
10 juil. 2013, 15:37
Bienvenue à la base Roux. :D
#33066 par Arale
10 juil. 2013, 15:49
Roux a écrit :Doyle même si ce dernier n’est pas vraiment un auteur classique, … je suis une Holmésienne

DANS MES BRAS !!!

Roux a écrit :Je prise les manga de Oba et Obata (Death Note, Bakuman…)

VADE RETRO SATANA !!!

Non je plaisante bien sur :D
Bienvenue sur le forum Roux !
#33068 par Roux
10 juil. 2013, 16:06
Merci pour vos petits messages d'accueil.
En ce qui concerne la musique, j'aime bien la variété française (Goldman, Voulzy, Brassens etc...) la musique classique qui dépote (genre Mussorgsky) et à la réflexion, celle qui est toute douce aussi... 'Fin, tout le classique ou presque... Du jazz New orleans, du swing, mais aussi la musique folklorique irlandaise si elle ne prend pas trop la tête... En fait, j'aime le son des cuivres, du violon, du piano. Un de mes copains essaye de me convertir au hard mais c'est raide... j'arrive à écouter AC DC et Led Zeppelin, c'est déjà pas mal.
Pour le cinéma c'est film d'animation à gogo (dreamworks et pixar) grosse production américaine pour en avoir plein les yeux (les super héros, les bons films de science fiction ou d'action) et surtout le ciné kung fu (Jet Li my love, Bruce lee, Gordon Liu...) rhâaaa et Banlieu 13, Yamakasi... si j'étais un mec, plus jeune de surcroît, j'aimerai trop faire du free running.
Hey Arale, en parlant de Holmes, tu connais la BD des 4 de Baker street consacrée à l'équipe des francs tireurs de notre détective préféré ?
A plus.
#33070 par Arale
10 juil. 2013, 17:24
Non, je connaissais pas du tout cette BD.. Et après avoir vu quelques pages sur Bedetheque, ça m'a vachement donné envie, j’essaierai de lire un tome cet été.
Bah du coup merci pour la découverte :)
#33076 par Roux
10 juil. 2013, 18:48
jojo81 a écrit :Je me retrouve dans tous tes gouts en matière de mangas, sauf pour Death Note et Bakuman évidemment :p

Argllll, pourquoi cet "évidemment" assassin ;)
Le graphisme d'Obata est chouette, non ? Et le scénario était vraiment original pour Death Note. Le perso de L était bien trouvé (avec son petit côté Holmes justement.) Bon, la trame et les motivations de Kira étaient un peu simplistes, (c'est peut-être ce qui vous a rebuté?) mais le duel psychologique entre les protagonistes je l'ai trouvé énorme !
Quant à Bakuman, j'y ai retrouvé avec plaisir le graphisme du dessinateur et j'apprécie cette incursion dans les dessous de l'édition japonaise. C'est un manga enrichissant qui éclaire toutes les facettes du métier. Je tire ma révérence à tous ces pauvres mangakas soumis aux votes des lecteurs et à la censure de leur responsable éditorial. En fin de compte, ils ne peuvent jamais savoir à l'avance quelle tournure va prendre leur récit, c'est dur. Ce qui fait des mangakas des champions du cliffhanger.
Ce que j'apprécie chez Urasawa, lui aussi qui a du être soumis à une côte de popularité, c'est qu'il a su insérer ses cliffanghers en faisant en sorte de ne pas détruire la linéarité de son scénario. Tout parait planifié à l'extrême alors que, pour contenter les lecteurs, il a dû revoir, forcément, certaines de ses orientations. Quoi que, d'après Bakuman, plus un auteur à de la bouteille, plus il a la possibilité de maitriser son œuvre.
Taniguchi, ceci dit, s'est éloigné de l'édition japonaise telle que nous la connaissons pour ne pas subir son épouvantable diktat.
Bref... vous n'êtes toujours pas convaincu par Obata et Oba ? (c'est la libraire qui parle, là)
A tous les fans de Vagabond et de l'Habitant de l'infini : regardez le film animé de "Sword of the Stranger", vous allez adorer. C'est une perle avec de beaux combats, un beau graphisme et un rônin comme on les aime.
A plus.
#33079 par Arale
10 juil. 2013, 20:11
Je me permet de donner mon avis sur le duo Oba/Obata :nerd:
Bon Death Note déjà j'ai beaucoup aimé, mais Bakuman... J'avais super accroché aux 3 premiers tomes, puis j'ai commencé à me lasser pour finalement trouver ça pathétique. Non mais l'histoire d'amour quoi... Sans déconner, plus ridicule tu meurs. Je comprends pas qu'aujourd'hui on puisse pondre un truc pareil...
Et d'ailleurs je t'invite à lire le topic Bakuman du forum :D. J'y ai pas participé mais je rejoins tout ce qui a été dit sur le caractère misogyne de l’œuvre.

Roux a écrit :A tous les fans de Vagabond et de l'Habitant de l'infini : regardez le film animé de "Sword of the Stranger", vous allez adorer. C'est une perle avec de beaux combats, un beau graphisme et un rônin comme on les aime.

Je note, je note
#33081 par Wang Tianjun
10 juil. 2013, 20:26
Bienvenue Roux ! En espérant que tu te plaises bien par ici, entre fans d'Urasawa :)

Quoi de plus galvanisant que de lire les aventures d’une fille qui se bat pour aller toujours plus loin ! (Je vais me procurer Ashita No Jo… j’ai cru comprendre, en vous lisant, que c’était une référence dans le genre dépassement de soi !)

C'est plus qu'une référence, c'est un pic, c'est un cap, que dis-je un cap, c'est une péninsule ! C'est le pilier du dépassement de soi et du shônen nekketsu ! En tout cas, ça fait toujours plaisir de voir que nos avis sont écouté, et que l'on a pu donner à quelqu'un l'envie de s'y plonger ;)

Pour Oba/Obata, j'ai un avis plus disparate : j'ai bien aimé Death Note en son tems, je ne le renie pas même si je pense que j'aurais bien du mal à accrocher aujourd'hui (ah, la vieillesse.. :nerd: ). Alors que Bakuman, j'ai lâché l'affaire au bout de cinq tomes, et je me demande encore comment j'ai fait pour tenir si longtemps ! :D
#33085 par Raimaru
10 juil. 2013, 21:13
Concernant Ohba/Obata, la même que Wang, sauf que j'ai lâché Bakuman au bout de deux tomes :nerd:

C'est pas un gros bousin, mais il faut le prendre pour ce que c'est : un shônen de nekketsu très bavard, pas vraiment un documentaire sur le manga (ou du moins, même si on y apprend plein de choses, c'est pas toujours crédible).
#33089 par Roux
11 juil. 2013, 06:38
Merci Raimaru, Wang et Arale de m'avoir fait part de vos avis concernant Oba / Obata. Je comprends mieux, maintenant. Mais alors... je suis la seule à suivre Bakuman !!!! Je n'ai pas décroché de la série, hé hé hé... J'ai zappé assez facilement l'histoire d'amour invraisemblable et de fait, elle est passée en second plan dans l'histoire. Après, c'est vrai, c'est un manga ultra bla-bla sur un sujet précis, mais cela ne me dérange pas car j'écris un roman et donc, lorsque je lis Bakuman, cela me donne la force de m'accrocher. Je me retrouve à 200 % dans les coups de mous des deux mangakas, dans leurs difficultés, de plus, l'histoire de l'édition fait partie de mes anciennes études (IUT Métier du Livre) et je suis ravie d'apprendre pleins de choses. Je comprend mieux, en lisant Bakuman, le pourquoi des commentaires désespérés ou hallucinants que certains mangakas mettent souvent en marge, dans leur manga. Tous prend enfin sens.
Je n'en avais pas conscience, mais maintenant que vous le dites, c'est vrai que c'est orienté misogyne :shock:
Inutile que je m'étale sur le sujet ici. J'irai avec plaisir faire un tour du côté du topic Bakuman.

A ha... vivement Ashita no jo. je vais me renseigner sur le nombre de Vol et leur parution en VF.

Bonne journée à tous.
#33091 par Wang Tianjun
11 juil. 2013, 07:31
Et juste un petit détail : c'est Ashita no Joe ;)
(même si tu es plus proche de la retranscription en romaji "Jô" (ou "Joo"), il porte bien un prénom américanisant comme c'était souvent le cas à l'époque, du moins en manga).

Pour finir brièvement sur Oba/Obata, le problème sur Bakuman, c'est que c'est aussi bavard que Death Note, mais ça se justifie beaucoup mieux dans un "brain fight" que dans l'histoire de deux jeunots qui se lancent dans le dessin. Ainsi on a des ados avec des reflexion d'adultes (et ce n'est pas aidé par la traduction) mais des aspirations infantiles (l'amour naïf du héros).
#33098 par Roux
11 juil. 2013, 15:17
Merci, merci à chacun de vous qui m'ouvrez la porte :merci:
Ta réflexion, Wang Tianjun (c'est un pseudo chinois... d'où vient-il ?) est très pertinente (au sujet d'Oba / Obata). Ceci dit, cela me fait sourire car quand j'ai lu : des ados avec des réflexions d'adulte mais avec des aspirations infantiles, cela m'a immédiatement fait penser aux enfants précoces qui ont un âge mental au-dessus de leur âge réel mais en totale dyssynchronie un âge refuge au-dessous de leur âge avéré !
Mais.... puisque tu lances le débat sans le vouloir, d'un autre côté, Mashiro et Takagi sont en effet des ado...'fin, au début tout du moins, qui se retrouvent plongés dans la cours des supers grands et qui doivent composer avec. Ils sont obligés de de prendre en compte des impératifs et de digérer des notions qui font partie d'un monde éditorial drastique et donc, de se poser en adulte, d'où le décalage... après, Oba / Obata ont-ils joués volontairement dessus... je l'ignore. Du coup, c'est une question que je me pose... et si oui, alors ils sont allés plus loin que je ne le pensais dans leur travail psycho sur leur perso... Pourquoi pas.
Bon... j'arrête sur le sujet où vous allez me trouver lourde :/
Ah... le problème des traductions... pour ceux qui l'ont lu, c'était déplorable dans la première mouture de l'habitant de l'infini !
#33100 par Wang Tianjun
11 juil. 2013, 16:42
Roux a écrit :Wang Tianjun (c'est un pseudo chinois... d'où vient-il ?)


*se retient de pondre un pavé*

je vais la faire courte, pour une fois : ça vient de cette série. Et plus particulièrement du personnage sur la couverture du tome 13. ;)